Aller au menu Aller au contenu
Accueil Communes SEYSSEL (HAUTE-SAVOIE)

Présentation

COMMUNE DE SEYSSEL HAUTE-SAVOIE

Ancien nom de la commune  : Condate
Superficie (en hectare) : 1686 hectares

Nombre d'habitants :
2389 habitants au 1er Janvier 2014.
Nom des habitants : Seysselans, Seysselanes.

Altitude minimum : 250 m
Altitude maximum : 937 m

Activités principales : équilibre des activités économiques (industrie, artisanat, services, tourisme et agriculture)

A découvrir sur la commune en terme de patrimoine, de paysage, ... : bourg ancien organisé autour de son église surplombant le Rhône ; inscription gallo romaine classées, maison du Haut Rhône accueillant un espace muséographique.

A pratiquer en terme de loisir  : randonnées (à pied, à cheval, à vélo) sur le Mont des Princes, activités nautiques sur le Rhône, pêche dans les Usses et
le Fier et les berges du Rhône.

 Télécharger la carte du Bourg Centre

La ville de Seyssel Haute-Savoie se trouve sur la rive gauche du Rhône à 265 m d'altitude, point le plus bas du département.

Sa situation au bord du fleuve lui a permis de connaître un commerce florissant, grâce à la batellerie.

De son port situé en Gallatin, arrivaient et partaient des marchandises et des voyageurs. Les bateaux étaient fabriqués sur place. Un seul vestige de cette activité subsiste : le chemin de halage le long du Rhône, derrière la Maison du haut Rhône.

Mais sa position à la frontière des deux Etats de la France et du Royaume de Piémont-Sardaigne lui a fait subir de fréquents changements de régime, passant tantôt à la France, tantôt au Royaume de Piémont-Sardaigne.

On peut dire que l'histoire des deux villes de Seyssel Ain et Haute Savoie est intimement liée. Le pont suspendu qui relie les deux villes a été construit en 1840. Sur sa pile centrale se trouvait une chapelle renfermant une vierge noire actuellement dans l'église de Seyssel Ain. Cette chapelle a été démolie à la Révolution.

Dominant le fleuve depuis son promontoire naturel, l'église a été construite sur l'emplacement d'un temple. Fortement remaniée au cours des siècles, elle est dédiée à Saint-Blaise. A l'intérieur se trouve la « vierge du bon départ », protectrice des mariniers. En contrebas de l'église se trouve la Grenette, ancienne halle à grains. La ville, composée de rues étroites et tortueuses, était entourée de remparts, dont les vestiges sont toujours visibles de nos jours.

 Diaporama :